Réforme fiscale : Taxe sur les loyers perçus et sur les plus-values immobilières ?

Pour de nombreuses personnes, la Belgique peut aujourd’hui être considérée comme un paradis fiscal pour propriétaires. Mais cette situation pourrait drastiquement changer à l’avenir avec l’arrivée d’une fiscalité immobilière nettement plus contraignante !

Vincent Van Peteghem (CD&V), ministre des finances en fonction, planche actuellement sur une réforme de la fiscalité. Entre autres propositions, on retrouve deux éléments qui pourraient chambouler le marché de l’immobilier :

  • l’imposition des loyers réellement perçus : Taxer les loyers réels de la même manière que les dividendes, soit à hauteur de 30 % et non plus sur base du revenu cadastral
  • la taxation des plus-values immobilières : La taxe s’élèverait à 25% de la plus-value au lieu de 16.5% uniquement si le bien est vendu dans les 5 ans après l’acquisition

Article complet à lire sur ImmoVlan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.